[< Phonetic] [< téléphones] [BL] [BC] [strowger] [R6] [rotary] [inter] [rural] [trans]

La commutation et les transmissions





Crossbar CP400
En 1919 deux suédois Nils Palmgren et G.A. Betulander déposent un brevet pour un sélecteur à barre transversale dit "système Crossbar". Le premier central pour 3500 abonnés s'ouvre 1926 à Sundsvall (Suède).
En 1956, la direction strasbourgeoise de la Téléphonie Industrielle et Commerciale (Télic) achète à la société suisse Gfeller AG une licence de son brevet pour la fabrication de matériel Crossbar. Le service technique de Télic adapte cette technologie aux normes françaises et développe à cette occasion un nouveau relais, le T62.
En réponse à un appel d'offre lancé en 1953, Télic expérimente un nouveau système CP400 (CP= Crossbar Paris) qui se traduira par la mise en service en 1956, le samedi 31 mars à minuit, d'un premier central téléphonique à Beauvais.
La licence de fabrication du CP400 sera ensuite partagée avec la Compagnie Industrielle des Téléphones (CIT) et l'Association des Ouvriers en Instruments de Précision (AOIP)


mise à jour le mercredi, 1 janvier, 2003