[< téléphones] [1902] [1910] [1918] [1924] [1934] [1940] [U43] [S63] [T83]

Le poste BCI 1924 1924 mobile1924 mobile


origines

Publicité informative

Les postes à BCI 1924 ont été étudiés spécialement pour avoir de bonne qualité de transmission et de réception et pour être facilement transformables pour les réseaux automatiques par la simple adjonction d'un cadran d'appel. La bobine d'induction produit un renforcement de la transmission. Ainsi les signaux émis sont ils d'une valeur très supérieure aux courants parasites et bruits de ligne. Dès lors, même si le poste récepteur est d'un rendement moyen en réception, la qualité d'écoute est bonne.

L'Administration a mis au point en 1931-1932 un nouveau type de poste mobile 1924 permettant une utilisation aisée comme poste supplémentaire de tableaux. Les trois différences sont :
· 2 bornes sont ajoutées à la réglette du poste, portant ainsi le nombre de bornes à 11.
· la rosace de raccordement comporte également 11 bornes au lieu de 7 initialement. De plus un cordon de raccordement à 5 conducteurs a été créé.
· dans le boîtier en tôle qui recouvre le socle du poste est percé un trou. On y fixe un bouton de rappel si l'appareil est utilisé comme PS, sinon ce trou est bouché par un petit cache.

organes

Organe Type Caractéristiques Evolutions
Microphone Marzin (cette capsule est une évolution de la capsule 1924, perfectionnée par M.Marzin, Ingénieur des PTT). Appelée également capsule M (n°320-4 bis pour la M1 et 320-4 quater pour la M2)

Capsule massive en aréal (base d'aluminium). Peinte en vert pour la différencier du modèle Marzin pour 1934.

Elle comporte 4 encoches qui permettent de la visser moyennant une clé appropriée. Résistance 40 à 60 ohms. Diaphragme ondulé sous couvercle à trous.
Contient de la grenaille, grains irréguliers de charbon (anthracite et non pas graphite).
La capsule M1 est une évolution de la capsule 1924 améliorée, la capsule M2 de la capsule type Londres.

Anciens modèles :
- capsule 1924 (n°320-4) : dite à grande résistance 200 à 250 ohms. Diaphragme noir apparent.
- capsule 1924 améliorée (n°320-4 quater) : modification interne invisible de l'extérieur (électrode et agitateur). Résistance 100 ohms. Diaphragme noir apparent, marquage 1929.
- capsule Londres (n°320-4 bis) : idem ci-dessus (+ rondelles papier de soie entre agitateur et membrane avant). Résistance 100 ohms. Diaphragme noir apparent, marquage 1927.
- capsule du concours 1922 (n°320-4 ter) : utilisée de 1928 à 1934. Résistance 70 ohms. Diaphragme caché, marquage 1927.

Adaptateur pour capsule U43 (n°320-6).

Evolutions :
- capsule MIS (n°320-4 bis) : modification interne le la capsule M. Marquage MIS sur la cuvette.

Récepteur principal Récepteur électromagnétique 1924 Une bobine de 26,5W contituée de 1200 spires de fil de cuivre de 18/100 sous soie. Noyau de tôles douces, le tout contenu dans un cylindre de fer doux (fendu pour éviter les courants de Foucault).
Combiné

En bakélite moulée. Sont noyés dans la bakélite des prisonniers filetés :
- 3 permettant la fixation de l'écouteur : marqués A (fixation), B & C (fixation et connexion électrique)
- 4 côté microphone MR & R (reliés respectivement avec B & C), M (microphone), F (fixation ressort) et G (blocage cordon)

Récepteur supplémentaire Récepteur type montre 1924 Même type que récepteur Ader sauf l'aimant non circulaire mais arc de 260 degrés. Résistance de 450 ohms pour ne pas affaiblir l'audition du récepteur principal. Une des bornes est marquée +.
Bobine d'induction (n°320-100)
Noyau composé de lamelles de fer au silicium. 3 enroulements (13,5, 625 et 7,4 ohms) et 3 résistances non inductives de 100 ohms chacune
Bornier de connexion
Groupe commutateur

appareil mobile 1924 mobile (n° 321)

Organe Type Caractéristiques Evolutions
Boîtier Base en tôle émaillée sur laquelle vient se fixer un tube d'acier émaillé. La base est fixée au socle par trois vis qu'il suffit de dévisser pour pouvoir vérifier tous les organes du poste. Les principales évolutions concernent la matière utilisée pour le support du combiné.
Bornier de connexion Dessous du 1924, fond enlevé
Fiche de raccordement et prise murale Conjoncteur type 1924 pour appareils à batterie centrale.
Voir Installations

appareil à microphone fixe

Organe Type Caractéristiques Evolutions
Boîtier Base en tôle émaillée sur laquelle vient se fixer un tube d'acier émaillé. La base est fixée au socle par trois vis qu'il suffit de dévisser pour pouvoir vérifier tous les organes du poste.
Microphone Solid-Back Réputé pour son extrême sensibilité et sa puissance, il a surtout été adopté comme appareil d'opérateur dans les bureaux centraux.
Récepteur Bell

applique murale Applique 1924 Plaques d'identité et de contrôle (n° 320)

Organe Type Caractéristiques Evolutions
Boîtier
Intérieur de l'applique 1924
Coffret en tôle émaillée noire :
- le fond peut être fixé au mur et supporte une réglette à 4 bornes, le condensateur et la bobine d'induction,
- la partie avant mobile sur charnière contient le crochet commutateur, la réglette de connexion, un crochet support de l'écouteur supplémentaire et un système de fixation du cadran d'appel.
Réglette de connexion  

remarques

La France avait pris un fort retard dans le développement de la batterie centrale. L'Administration engagera un plan pour redresser la situation. C'est ce qui la conduira à imposer le poste unique "PTT 1924" (la décision d'ouvrir un concours datait de mai 1922).

Mobile 1924, support combiné moulé

Publicité dans annuaire

mise à jour le dimanche, 7 septembre, 2003