[< téléphones] [1902] [1910] [1918] [1924] [1934] [1940] [U43] [S63] [T83]

Les postes 1940 et 1941

Origines

Pour les mêmes raisons que pour les postes à batterie locale (récupération du matériel militaire, manque de matières), le matériel d'origine des postes 1924 a été partiellement abandonné pendant la guerre 1939-45. Ceci a conduit à ces deux modèles de postes.

Poste 1940

Organe

Type

Caractéristiques

Evolutions

Microphone

Capsule Anvers (n°320-5)

Boîtier très plat.
Electrode avant en cuivre doré, chambre à grenaille constituée par un sac en soie.
Pour accueillir cette capsule, le combiné de type 1924 doit être doté d'un adaptateur.

Bobine BC

Type 1940. Précédemment utilisée sur des appareils militaires, elle a été adoptée afin de soustraire des stocks importants à l'occupant.
Commode, elle est restée modèle administratif.

Carcasse en bakélite ou en nylon. Circuit magnétique fermé.
4 enroulements :
- microphone 420 tours de 40/100 mm, soit 2,2 ohms
- ligne 1500 tours de 15/100 mm, soit 76 ohms
- récépteur 900 tours de 15/100 mm, soit 55 ohms
- résistance de 150 ohms

Bobine BL

Idem ci-dessus sauf ligne 23 ohms, récepteur 37,5 ohms, microphone 36 ohms et résistance 350 ohms.

poste 1941

Ce poste a également existé en applique murale (étiquetée : applique murale à B.L. pour combiné 309.9, Modèle 1941)


Organe Type Caractéristiques Evolutions
       
Bobine BC et BL Type 1941. Modèle très similaire à la bobine type 1940. Carcasse en bakélite ou en nylon.
4 enroulements :
- microphone 400 tours de 35/100 mm, soit 2,5 ohms
- ligne 1425 tours de 18/100 mm, soit 48 ohms
- récepteur 855 tours de 18/100 mm, soit 35 ohms
- résistance de 50 ohms
Groupe commutateur    
Magnéto    

remarques

Le poste 1940 a été fabriqué à 14 000 exemplaires.
Le poste 1941 a été fabriqué à 50 000 exemplaires.


mise à jour le samedi, 22 avril, 2006